Antonio Segui

Broché - 320 pages

 

Artiste prolifique, peintre sculpteur, illustrateur et collectionneur d’art primitif, Antonio Seguí nous fait entrer avec ce livre dans un univers étrange chargé de couleurs et d’une multitude de personnages. Il n’a pas oublié son Argentine natale où il se rend de façon régulière pour des commandes publiques. Véritable star en Amérique du Sud, une rétrospective lui a été consacrée en 2005 au Centre Georges Pompidou.

Notes biographiques

Né en 1934 à Cordoba en Argentine, Antonio Segui fait des études de peinture à Buenos-Aires, puis à Madrid et à Paris. Il voyage pendant près de trois ans en Amérique Latine, séjourne au Mexique, où il se passionne pour les cultures indiennes encore peu connues.

C'est en 1962, un peu par hasard, qu'il s'installe à Paris où il vit toujours, tout en retournant régulièrement en Argentine, à l'exception des années de dictature. Il se fait rapidement connaître en participant, l'année suivante à la Biennale de Paris avec une suite de collages faits de vieilles photographies et de peinture - l'exposition en présente un exemple "Le promeneur", 1963 - inspirée des images stéréotypées de son pays natal : mélange de nostalgie distante et de satire, où l'on trouve déjà tout Segui.

Présentation de l'éditeur

« Le thème de ma peinture est toujours l’homme, a déclaré Seguí. J’assume pleinement une attitude critique, et même peut-être morale. Naturellement, j’aime fouiller à l’intérieur de l’individu, comprendre ses conflits, mettre à jour ses joies. »

La présente monographie de Daniel Abadie décrit en détail la genèse et le développement de cette profession de foi. Lorsqu’il tourne le dos au formalisme abstrait, surtout à partir de son installation à Paris en 1963, l’Argentin Antonio Seguí entame un cheminement personnel soucieux de capter le quotidien, de restituer le banal mais par un mode d’élection original : un réalisme magique traversé d’humour noir. En marge du pop’art et de la Nouvelle Figuration qui se dressent alors contre les abstractions, il va traduire les péripéties anonymes d’une multitude de personnages dans l’espace indéterminé des villes. Ses multiples expérimentations, à partir de la photographie, de la bande dessinée, des découpages de silhouettes en bois, d’incrustations graphiques dans la pâte se font l’écho d’une distance critique vis-à-vis de l’image comme si le sentiment de l’exil, pour Abadie, entretenait chez l’artiste une impossibilité d’adhérer au monde.

Biographie de l'auteur

Daniel Abadie a été successivement conservateur au Musée National d’Art Moderne et directeur du musée du Jeu de Paume à Paris. Il a été le commissaire de nombreuses expositions dont  Magritte, 2003 ; Jean Dubuffet, 2001 ; Georges Pompidou et la Modernité, 1999 ; Gérard Singer, 1995 ; Alechinsky, toiles, grès et porcelaines, 1995.

 

Auteur (livre): 
Daniel Abadie
Editeur: 
Fernand Hazan
Date de parution: 
Novembre, 2010
59,00 €